Rechercher
  • leofremaux

Cinéma Utopia, le cinéma durable

Campagne Ulule du 20 octobre 2020 au 21 décembre 2020 - 80 915€ - 608 contributeurs et cela continue sur Okpal et Lilo !


Présentation du projet


Impulser une nouvelle génération de cinémas écologiques respectueux de l'humain, de l'environnement ! Renforcer une culture de la diversité indépendante, populaire, alternative !


Un prototype reproductible de cinéma convivial art et essai, garanti sans pop corn, ni pub, ni 3D, avec un coin cheminée (non marchand)… À énergie positive, bas carbone (12 ans de son fonctionnement sont l'équivalent d'un aller-retour à Nouméa pour 5 personnes). Économe en eau avec ses toilettes sèches et la revalorisation des urines dans l'agriculture paysanne…


Plus personne ne pourra faire comme s’il n’y avait pas de solution !


Pourquoi une campagne ?


Pour des raisons de financement (comme tous) mais également stratégiques ! Nous avions besoin de ne pas nous sentir seuls face à un système dominant. Nous nous sommes heurtés à un tel blocage violent envers notre projet pour des prétextes nébuleux, voire douteux, que la seule manière de nous en sortir était de faire appel au le soutien de tous et montrer qu’on n’était pas seuls - et cela continue, vous pouvez nous rejoindre !


Le multiplexe en place (qui fait ses choux gras avec des publicités et des popcorns), en situation de monopole, voit d’un mauvais œil l’implantation de notre petit cinéma écologique qui ne risque pourtant pas de lui faire ombrage! Cet article du Canard enchaîné résume assez bien la situation : http://www.cinemas-utopia.org/U-blog/pontsaintemarie/public/2020-07-29-Canard-Enchaine.jpg


Quel a été l'accompagnement autour de la campagne ?


Léo a été un génial accompagnateur ! Il a su accepter notre différence, il a su aiguiller sans essayer de tout normaliser. En tant que coach chez Ulule (c’est sans doute une grande perte pour ces derniers), il y mettait déjà du cœur ! C’est l’assurance qu’il fera de même en tant qu’entrepreneur ! Toujours serviable et patient, allant au delà d’une simple relation commerciale… et nous le mesurons d’autant plus que la fin de campagne s’est achevée sans lui. Il a su non seulement donner les conseils usuels, mais aller au-delà, faire des pas de côté, s’investir de façon généreuse. “Il faut donner pour recevoir !”


Nous sommes à tel point ravis, que nous pensons lui demander d’accompagner de nouveaux projets ! Bon c’est dithyrambique, mais promis : Léo ne nous a pas soudoyés et l’on reste en contact !


Mot de la fin sur l’expérience et un conseil pour celles et ceux qui souhaiteraient se lancer ?


Si vous avez une cause juste et légitime, ne baissez jamais les bras ! N’écoutez pas tous les pessimistes, les diseurs de mauvaise augure. Bossez, soyez pragmatiques ! Par temps de covid, allez plus tôt au devant de votre second cercle (c’est une erreur que nous avons faite en tant que cinéma… confiné avant d’avoir pu mobiliser notre public non virtuel… ). Suivez votre instinct, ne vous laissez pas enfermer dans des recettes toutes faites, des vidéos clips qui ne vous ressembleraient pas. Refuser la normalisation. Et confiez toutes vos idées à Léo, sans gêne, il sait entendre les projets atypiques ! Et après ? Bossez encore sans vous ménager ! Une campagne, c’est deux mois à tenir…







31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout